Be Big (or not)
Bienvenue à vous !
Alors qu'aujourd'hui de plus en plus de gens, hommes, femmes ou enfants, doivent faire face à des soucis de surpoids ou d'obésité, il reste néanmoins difficile d'en parler.
Ce forum est là pour ça. Oser, enfin dire ce qui va et /ou ne va pas, sentir qu'on est pas seul dans cette situation et pourquoi pas... s'entraider.

Alors @ très bientôt!
et comme dit Mika... "Big Girls, you are beautiful ^^" (Filles rondes, vous êtes belles (et ca s'applique aussi aux hommes) )

Be Big (or not)

Etre (ou ne pas être) rond(e)...Une question de santé, de liberté, de complexes... venez en discuter ^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Love letter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Love letter   Mer 29 Juil - 14:49

Bonjour,

Puisque le forum est silencieux ces temps, je vais meubler le vide :-)

Un ami a un complexe narcissique profond. Je crois qu'il voudrait être Hulk, c'est bizarre, mais on a tous un idéal écrit au fond de nous. Je pense que se "rebeller" contre les modèles sociaux de minceur (disons les tops models), est une perte de temps, de même qu'essayer de leur ressembler.

Je crois que c'est ça qui m'a choqué sur ce forum, c'est la rébellion envers un modèle social, qui n'a peut-être rien a voir avec le fond des choses... disons que j'avais l'impression que ça n'aidait personne, en soi, si ce n'est par la solidarité que cela permettait d'exprimer, à travers la colère.

L'archétype féminin svelte n'est pas réellement créé de tout pièce par la société. Il est en quelque sorte inné. Ce n'est pas le seul, il y en a sans doute d'autre beaucoup moins sveltes. D'une certaine manière il correspond à un fantasme. Je crois que ce n'est pas le bon terme (fantasme), plutôt une représentation SYMBOLIQUE de la féminité, c'est à dire la fragilité, l'absence de protection, la pureté et la sauvagerie.

Par contre, même si ce corps idéal existe quelque part en nous, comme représantation d'une réalité affective (voir Anima / Animus chez Carl Gustav Jung), essayer de lui "ressembler" dans la réalité n'a peut-être aucun sens. Il est, et reste essentiellement symbolique.

La quesltion que je me pose est la suivante :
- Quand les gens vous regardent, voient-ils vraiment votre corps, ou seulement s'imaginent-ils voir votre corps.

Je suis moins mental que la plupart des gens, c'est-à-dire que le physique et l'intellectuel a moins d'importance, quelque part il sonne creux dans mon coeur. Et c'est peut-être pour ça que je n'arrive pas à communiquer avec les gens classiques. Cependant je me demande parfois, si c'est une réelle particularité, ou si les gens ne font que se tromper eux-même en accordant une importance si grande au stéréotypes et à l'intellect.

Parce que, apparement quand j'arrive à être moi-même, que j'exprime qui je suis vraiment, je vois bien que quelque chose chez les gens réponds, presque au dela des mots. Ils se disent souvent admiratifs devant mes capacités à être intelligent / brillant, mais en réalité ce n'est peut-être qu'un facade, ce qui réponds en eux, je l'espère c'est un appel du coeur.

Mais quand je rêve de mon Anima (représentation personifiée et onyrique de ma propre féminité), elle est souvent grand e mince et brune. Pourquoi, j'en sais rien. Elle exprime une liberté et une exigence d'être pure presque violente, et après ses envolées rebelles ou mystique, retombe dans la honte et la générosité, comme triste de sa propre supériorité, vouant revenir aux gens qu'elle aime. Pour ensuite repartir dans l'envie de toucher le ciel.

Son corps, et la représentation de sa beauté inhérente, mais sa beauté n'est pas physique.

Notre beauté NE PEUT PAS ETRE PHYSIQUE. Ca n'existe tout simplement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
chat_mauve
forumeur passif 2eme Classe
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Love letter   Dim 23 Aoû - 23:47

Bonsoir Skyboy.

Me voici aussi de retour.

Je n'ai pas grande connaissance de la construction d'un archétype (un "mème", dirait Dawkins ?) mais l'archétype féminin me paraît extrêmement variable selon la période ou l'endroit : la Vénus de Lespugue était peut-être LE fantasme dans le sud-ouest de la (future) France il y a 25000 ans, les dames calipyges du Déjeûner sur l'Herbe de Manet LA référence à Paris au XIXème siècle, et finalement au XXième, la quasi-cachectique Kate Moss LA revendication d'une féminité plus proche de Giacometti que Bottero.
Quant aux autres cultures, je ne les connais assez pour dire quel est l'archétype féminin à cette heure-ci en Chine intérieure ou en Afrique australe...

La question serait en outre à couper en deux (au moins) : quel est l'archétype féminin pour une femme, quel est l'archétype féminin pour un homme (de même culture) ? Je ne serais pas étonné que celle-là souhaitent accéder à une image qui n'est pas ce que souhaitent ces derniers. Loupé.

Je ne suis même pas persuadé que l'on puisse établir un véritable archétype, plutôt un "simple" objectif variant avec la mode. Et de plus en plus rapidement, donc impossible à suivre, donc source d'une frustration qui va grandissante. Merci le marketing de nous inviter si fortement à consommer pour suivre un l'insaisissable hase de Mars !

C'est là où je pense que ce pseudo-archétype vire à la création de toute pièce au sein d'une société, il n'est pas du tout du tout inné. Il est au contraire de plus en plus artificiel, et si l'on veut vraiment utiliser ce terme très puissant d'archétype, je pense que ce n'est qu'à l'aune de sa grande diffusion internationale. Toutes les fillettes de la planète connaissent, et veulent (peu ou prou) ressembler à Barbie, un archétype on ne peut plus artificiel de l'industrie américaine des années 60.

Bon, sur ce, je vais me coucher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Barbie   Mer 2 Sep - 12:45

Hello,

Je suis d'accord que le terme "archétype" désigne souvent tout et n'importe quoi. Normalement un archéype est inné selon la définission originale de C.G. Jung.

En revanche Barbie et sa clique sont des produits de la culture occidentale, et sont bien éloignés des représentations innées des mêmes occidentaux. Le terme ici serait plutôt "stéréotypes" qui lui est acquis par la culture.

Mes images intérieures de la femme sont variable, si ma compagne essayait de leur ressembler physiquement à toutes elle deviendrait dingue... et perdrait beaucoup de temps.

Je pense en réalité que mes représentations intérieures (en terme de corps et de carractère) sont plus des représentations de MA PROPRE féminité que de celle que j'attendrais d'un compagne.

Des femmes vivent en moi... même si je suis un vrai mec :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love letter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love letter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love is in the air
» Georges Lucas in Love
» Love me tender
» Love JOy
» Crazy love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Big (or not) :: Je ne suis pas rond... :: J'ai mon opinion et j'en discute :: J'aime les rond(e)s-
Sauter vers: