Be Big (or not)
Bienvenue à vous !
Alors qu'aujourd'hui de plus en plus de gens, hommes, femmes ou enfants, doivent faire face à des soucis de surpoids ou d'obésité, il reste néanmoins difficile d'en parler.
Ce forum est là pour ça. Oser, enfin dire ce qui va et /ou ne va pas, sentir qu'on est pas seul dans cette situation et pourquoi pas... s'entraider.

Alors @ très bientôt!
et comme dit Mika... "Big Girls, you are beautiful ^^" (Filles rondes, vous êtes belles (et ca s'applique aussi aux hommes) )

Be Big (or not)

Etre (ou ne pas être) rond(e)...Une question de santé, de liberté, de complexes... venez en discuter ^^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vide intérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Vide intérieur   Mar 12 Mai - 22:17

Je reprends ici, un sujet abordé un thread précédent

"plus cet outil qu'est la compensation (vide intérieur vite comblé par de la bouffe)"

Chez qui d'entre vous y-a-t-il ce vide? Parce que chez moi, ça ressemble de plus en plus à un néant apocalyptique. Je consacre l'essentiel de mes nuits à l'explorer...

L'un d'entre vous comprends-il quelque chose au titre:
Black holes and revelations (dernier album de Muse)

J'avoue que ça m'arrangerait.

Mamzel dit
Citation :
Je comprends pas le titre (je suis capable de le traduire mais le sens profond je sais pas) peut-être que les trous noirs, les vides de l'esprit permettent de découvrir des choses en se sondant soi-même....oula c'est un peu maladroit comme phrase !

oui je ressens ce vide aussi, mais est-il superficiel ? (je m'ennuie = je mange =>besoin d'occuper l'esprit ?)
ou est-il plus profond ? (besoin d'un accomplissement personnel ? professionnel ? que manque-t-il dans ma vie qui fait que je ne suis pas "pleinement" heureuse ?)

et aussi pourquoi tenter de combler ce vide par de la nourriture ? (bon c'est toujours mieux que des drogues dures, mais j'aurais préféré le sport par exemple)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Black holes and revelation   Mar 12 Mai - 22:49

Back holes and revelation signifie littéralement
<< Trous noirs et révélations >>

Pour Belamy (chanteur de Muse), le terme trou noir, est employé entre autre dans la chanson "supermassive black hole".
En astrophysique, un trou noir super massif est un super trou noir (corps céleste si dense qu'il piège toute matière et toute lumière). Les trous noirs supermassifs sont généralement au centre des galaxies (dont la notre).
Evidemment ce n'est qu'une image. Vous pouvez lire les paroles de cette chanson. Elle a pour moi un sens personnel très clair. Certaines personnes absorbent votre énergie, en fait votre amour. La question est POURQUOI.

D'expérience, la prise de conscience du vide, associée à l'imagination et la rationnalité, amènent certaines révélations. Des sentiments purs et profonds et des idées en flash (insights). Mais aussi une torture. J'ai décidé de vivre cette torture. C'est l'enfer. L'enfer est plein de révélations.

Pour me réconforter, je vais allumer la joie chez les autres, car mon âme n'en a aucune (en tout cas depuis quelques jours). Plus précisément j'ai la sensation claire de ne pas avoir d'âme en moi (depuis trois jours).. Et j'écoute de la musique, soit pour rallumer des sentiments (eau), soit pour m'échapper dans la joie éthérique (air).

La révélation d'il y a deux nuits m'a apporté ce texte (Réflections sur l'amour) , récupéré au coeur de l'angoisse. Si vous pouviez me dire ce que vous en pensez... le ton est un peu trop intellectuel, désolé , je ne sais pas encore mêler poésie et spiritualité... j'essaye.

Si vous pouviez m'apporter un peu de votre expérience, réflexion ou quoi que ce soit, ce serait merveilleux pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
mamzel
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 28
Localisation : Nemours 77

MessageSujet: Re: Vide intérieur   Mer 13 Mai - 12:25

J'ai lu les Reflections sur l'amour... Etant encore jeune, je t'avoue que j'ai pas encore tout saisi lol... Je vais donc prendre le temps de relire ces pensées, et méditer quelque temps dessus avant de me prononcer et de te répondre plus en détail...

Pour le moment, je peux juste te dire que j'avais déjà plus ou moins envisagé l'amour (et toutes ses manières de le manifester) de cette façon, bien moins poussé certes !

en revanche tu dis : " Certaines personnes absorbent votre énergie, en fait votre amour. La question est POURQUOI."

Moi j'ai l'impression que donner de l'amour, même si oui les gens absorbent l'énergie, en redonne (de l'énergie)... ou alors est-ce le fait de recevoir de l'amour de quelqu'un (ce qui rejoindrait ta pensée si je l'ai bien comprise). Et dans ce cas, ce serait une gigantesque chaine humaine, on l'on s'approvisionnerait tous en énergie et en amour...

je sais pas trop, c'est un peu confus, cela doit tenir de mon jeune âge, qui n'est pas habitué à réfléchir plus que ça mdr!!!

je vais relire ton texte, histoire de mieux m'en imprégner et peut-être pouvoir en débattre de manière plus poussée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Mamzel   Mer 13 Mai - 13:54

Ton message me fait du bien et je ne sais pas pourquoi.
Sur ton âge, je suis sceptique... Je pense que l'âge donne surtout
- une reconnaissance sociale (artificielle)
- la douleur des questions abordées (trop) tard.

C'est un vrai éveillé (je pense qu'on peut être sûr à 100%), synonyme de saint ou "sage" en inde, un jeune londonnien noir qui n'avait en rien cherché ce que lui était tombé dessus, si ce n'est peut-être accepter la question "what is true" comme essentielle, et continuait de vendre de l'encens sur les marchés.

Je lui ai parlé de mon effort de l'époque (j'avais 23 ans). Je lui disais que je commencais à "m'ouvrir" (dans ma tête cela signifiait surtout aux autres). Il m'a dit "oui c'est un peu comme l'ouverture d'une fleur". (En fait il causait english, ça donnait "It's like... the openning of a flower".

J'ai voulu aussi lui dire que ce que je vivais n'avait certainement pas la dimension de son expérience à lui. J'ai avancé l'argument "je suis plus jeune"... tout ça. Il m'a dit très sérieusement "ça n'a rien à voir avec l'âge".

Je suis peut-être plus cultivé que toi, mamzel. Je n'en suis pas plus VRAI pour autant.

Merci pour ton message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
mamzel
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 28
Localisation : Nemours 77

MessageSujet: Re: Vide intérieur   Mer 13 Mai - 14:47

Oui surement, cela doit tenir du vécu, et de la personnalité du sujet.

Je suis d'accord avec toi, tout n'est pas une question d'âge, et surement même peu de choses... Je me rappelle une fois, j'étais à "l'école du dimanche", la même chose que le catéchisme sauf que c'est comme ça qu'on l'appelle dans l'église pentecôtiste... J'avais 11 ans. Un des enseignants a dit :"vous à votre âge, vous n'avez rien vécu, vous ne savez pas ce qu'est la vie"...
Ben je l'ai très mal pris, et je l'ai dit devant tout le monde. Parce qu'il vaut savoir qu'à 5 ans, je me suis fait mordre au visage par un berger allemand, qui a mordu du dessus de mon oeil droit jusqu'au niveau de la gorge... Le chirurgien a dit à mes parents qu'à 3 mm près, mot pour mot, j'y passais, tellement le chien avait mordu près de la carotide...

Je ne dis pas qu'après ça j'ai eut 40 ans d'âge mental, pas du tout (encore aujourd'hui je ne les ai pas et me demande si à 60 ans je les aurait tongue ), j'ai vécu une enfance normale, mais disons qu'on prend la vie beaucoup plus au sérieux quand on passe près de la mort... et ce que j'ai vécu ce jour là, celui où je me suis fait mordre, les enseignants ne l'ont jamais vécu... donc j'ai eut une petite réaction à chaud dirais-je lol...

maitenant, ce que je veux dire par "je suis jeune", c'est que je n'ai jamais vraiment pris la peine de réfléchir à des points importants de la vie. Je pourrais te dire, "je n'ai pas plus peur que ça de la mort". Tu me demandes :"pourquoi ?" ... ben je sais pas, je saurais pas forcément te répondre... dans ma tête c'est "tout le monde doit mourir un jour de toute façon"... mais peut-être que si j'y réfléchissais plus, je me rendrais compte que c'est parce que je l'ai déjà croisé sur ma route, ou que je place ma foi dans l'au delà...

je suis contente de savoir que mon post a pu te réconforter ^^, mais maintenant je vais m'allonger, tu as pris toute mon énergie mdr!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Age réel   Jeu 14 Mai - 8:08

"vous à votre âge, vous n'avez rien vécu, vous ne savez pas ce qu'est la vie"
C'est la preuve que lui même n'a pas vécu grand chose, ou alors n'a rien compris.

Après avoir discuté avec un vrai astrologue (ça ressemble pas du tout à madame soleil en fait), j'ai tendance à mesure l'âge réel en vies intérieure plus qu'en années, il parait que les capricornes ont le record à ce niveau la.... Je suis encore en grand débutant en astrologie, mes paroles ne sont pas celle d'un expert.

J'ai réfléchi à tes propos mamzel, et ça semble incroyablement cohérent.
"je n'ai pas plus peur que ça de la mort". Moi non plus et je ne sais pas pourquoi. Pour rigoler je me dis que le monde aurait du mal à se passer de gens comme moi (comme nous?)

Je ne sais si nous naissons avec la connaissance absolue, en tout cas je suis sûr d'avoir vu très clair très jeune. Je n'arrive pas à remonter jusqu'à 5 ans comme toi. Mais à 7 ans, je comprenais les gens, je ne pouvais pas appeler leur dinguerie égoïtque "trouble de la personnalité X ou Y", mais sentais une forme de dérive, de jeu, de faux, de biaisé... et de souffrant. Et les premiers sentiments de compassion remonte à cet âge la. Le pire c'est que j'en avais à l'égard de mes propres parents. A qui aurais-je pu expliquer cela, normalement un enfant est censé vivre pour lui... paradoxalement j'ai eu une enfance plutôt heureuse, je crois. C'est la sensibilité qui a fait émerger tout ça.

J'ai eu la chance de garder une vie intérieure et onirique très vive, ce qui m'a permis de vivre beaucoup de personnages à l'intérieur. Et aujourd'hui quand j'explique aux gens tel ou tel comportement en détail, il me demandent comment je sais... leur dire je l'ai vécu... en dedans... ça inspire pas toujours la confiance. Alors je mets du baratin psychologique dessus. C'est comme ta belle mère, j'ai l'impression de la voir, de pouvoir prédire ses réactions... je dis pas que c'est vrai, c'est juste intuitif.

Paradoxalement, je suis très rationnel. Cette rationalité est un garde fou très utile.

Théoriquement nous ne devrions pas avoir à justifier notre "supériorité" (ce n'est pas le terme adapté, mais le seul qui vient), par une morsure de chien, ou un signe astrologique, ou être surdoué... Il suffirait de se dire "c'est comme ça, désolé, vous avez besoin de moi, mais MOI PAS DE VOUS", en tout cas pas de conseil ou de phrases du genre celle de ton enseignant à la con.

merci pour ton intérêt mamzel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
mamzel
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 28
Localisation : Nemours 77

MessageSujet: Re: Vide intérieur   Jeu 14 Mai - 21:20

Oui je suis totalement d'accord avec toi, et le pire c'est que ce genre de personne, qui s'auto-proclame enseignant, met ce genre de chose en tête à des jeunes...

ensuite, pour revenir au vide intérieur, il doit y avoir l'idée de trou noir, de néant de l'esprit... mais peu-être aussi la capacité de faire le vide en soi pour s'ouvrir aux révélations (je n'en parle que maintenant car je n'avais pas pensé à cette dimension de la signification possible de ce terme, moi je voyais vraiment "l'angoisse qui prend le pas sur l'esprit, créant en soi un vide, un trou noir dont on ne peut se défaire facilement")...

et pour ton texte sur l'amour, je continue ma méditation et l'étude de manière régulière, je vais doucement pour essayer de bien cerner ta pensée, pour ainsi te donner un avis réfléchi sur la question... en tout cas sache que je ne l'ai pas mis de côté Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Merci de ton intérêt   Jeu 14 Mai - 22:43

Merci mamzel de ton intérêt.

Je retrouvé ce texte étrange dans mes tiroirs... je ne sais pas trop ce que j'ai voulu dire, mais ça me touche de le lire.

Je précise que je ne me drogue pas Smile

J'étudie aussi la piste du shamnisme spontané avec quelqu'un de confiance... pfff si j'avais su qu'un jour je m'inéresserait à ces trucs la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
Angel06
forumeur passif 1ere classe


Messages : 52
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 47
Localisation : 06 Alpes Maritimes

MessageSujet: Re: Vide intérieur   Mar 26 Mai - 12:28

Salut vous,

alors, j'ai lu avec une grande attention tout ce que vous avez écrit, pour ma part, je me sens également vide à l'intérieur, càd jusqu'à il y a moment je sentais cela (càd rien !) mais depuis, je sens mon corps, je ne le sens pas plein pour autant, mais je le sens plus alor qu'avant j'avais l'impression de n'être qu'une tête sur un truc qui me véhiculait,.. bon bref maintenant ça va mieux mais bon c pas encore le pied... faut pas croire, mais avec le temps...je ne désespère pas.

par ailleurs, j'ai lu le truc sur la mort... et alors là je dois dire que moi cette idée me terrifie, me "paralyse", j'en ai super peur en fait et ça me fais un mal fou evidemment !!! je n'arrive pas à m'enlever cette idée de la tête, que ce soit ma propre mort ou le plus souvent celle de ma fille bien sûr et celle de mon conjoint et de mon chien (plus que de celle des autres membres de ma famille) ; mais en même temps j'aimerai bien que tt reste comme figé comme en ce moment (même si tt n'est pas parfait..) quasi tt les membres de notre famille sont en bonne santé tt "va bien" et j'aimerai que ça reste comme ça !
mais bon la mort je la vois partout, des fois je regarde ma fille ou mon mari et je vois un film les yeux ouverts défiler devant mes yeux et j'assiste à une catastrophe en direct... EFFRAYANT!!! j' ai bcp de mal à voir partir ma fille par exemple en voiture avec son père et si il leur arrivait qq chose ?????? et que je les perde tous les 2...j'arrête là car je commence à ne plus arriver ) respirer....
bref je voudrai me débarrasser des cette peur ; car elle "m'empêche" de vivre à fond qq part, je ne sais pas pourquoi j'ai ça en tête...

bon en même temps je ne suis pas débile je sais bien que ça a à voir avec la mort de mon cousin germain (comme mon frère) dans un accident de la circulation à l'âge de 17 ans (moi j'en avais 12) et ça m'avait choquée énormément, de plus ma mère n'avait pas voulu que j'aille à l'enterrement, et je lui en ai bcp voulu (pour ça aussi !!!) j'ai l'impression que je n'ai pas fini mon deuil, donc j'ai bien conscience que la vie peut s'arrêter comme ça
et ça me terrifie, bon j'arrête (c'est reparti, je crois que je vais pleurer)

allez à + et si vous ressentez les mêmes choses, j'attends vos réactions merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skyboy
forumeur passif 1ere classe
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Beaucoup de souffrance.   Jeu 28 Mai - 20:12

J'ai lu attentivement ton texte Angel.

Je ne pense pas que le poids soit un faux problème, mais j'ai tendance à penser qu'il peut être l'investissement des souffrances existencielles dans un complexe, partiellement artificiel.

Je n'ai personnellement pas peur de la mort, mais je sais que c'est rare. C'est sans doute une particularité, je n'ai jamais été confronté à des choses violentes, et ma connaissance de la mort est suffisante pour ne pas avoir peur.
Je n'ai cependant pas envie de mourir. En fait je n'ai jamais eu envie de mourir. Et je crois que c'est rare, parmi les gens qui souffrent (dont je fais partie)

Le vide intérieur s'explique généralement par le retrait de l'enfant intérieur. L'enfant intérieur est le porteur du bien être affectif et du sens personnel de l'existence. Ce retrait se produit dans les cas suivants:
- manque d'amour dans le présent ou l'enfance
- blessures affectives répétées
- mécanismes de défenses perpétuels
A ce sujet Boris Cyrulnik est un bon écrivain sur ce sujet. Je conseille "je me souviens..." pour commencer.

Le vide intérieur s'explique aussi, mais c'est plus rare, par la perte de l'âme dans la quête spirituelle. Pour différentes raisons la quête spirituelle, peut s'accompagner de déplacement de l'âme dans d'autres "lieux". Dans ce cas, vous n'avez plus de sentiments. Mais vous restez sains d'esprit.
Je pense que c'est vraiment rare. Cela arrive chez des personnes ayant peu d'ego (se fichant de leur image personnelle, insensibles aux accusations et compliments) et d'égoisme (donnant plus facilement que prenant, sans rien attendre en retour).

Le problème de l'enfant intérieur est à aborder en premier.

Un psychanalyste me semble indiqué. MAIS attention, la plupart des psy-bidules sont des gens extrêments dangereux. Il faut trouver quelqu'un de vraiment bien. Si vous le faites, je vous suggère FORTEMENT, de me tenir informé, je peux vous éviter un parcours terriblement destructeur.

L'association AIRE, me SEMBLE digne de confiance. Mais je vous invite à la plus grande prudence.
Aussi vous pouvez lire les textes publiés sur leur site internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/benoitsanchezmusique/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vide intérieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vide intérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Help / Info] Monde intérieur et dialogue avec son Dragon ?
» réglement intérieur de notre fac??
» Seul l'amour guérit...Dieu rétabli, restaure, notre être intérieur par l'action du Saint-Esprit
» Une galaxie soufflée de l'intérieur
» C'est à travers la transformation qui se fait à l'intérieur de toi que se projette la lumière que tu cherches.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Big (or not) :: Santé :: Santé morale: conseils, bons plans-
Sauter vers: